Photos liées au tag 'l'argentière-la Bessée'

Voir toutes les photos

Quebeuls - illustrateur

LIEN VERS MON SITE PRO

Bandeaux-canalblog-Qill 

 Auteur, graphiste, illustrateur, 
mon actualité, la "boutique", mon agenda...
 

celebre-image-devenue-symbole-repression-place-Tian-An-Men-jeune-homme-inconnu-colonne-chars-5-1989_0_1400_840

天安门广场1989
中国人民的反抗

                 -Illustrations
                 -Boulots
                 -Objets 
                 -Livres et BD : Empreintes, les Croquignard, IP17, ...
                 -Différentes choses... (Voir Sommaire, plus bas)

 --- Pour me contacter, pour vos travaux ---

 

Couv Empreintes Annees rouges

Dedicace2

 

  

Niouzes

 

-Soutien total à Julian ASSANGE ! Non à son extradition aux USA, non à sa détention actuelle dans la prison de haute-sécurité de Bellmarsh (UK)

file7dxe7coago910h5a9duo

-"Crétineries", livre de 94 pages empli de choses sorties ça et là de ma cervelle, quand elle regarde le monde qui m'entourloupe. Que j'ai présenté aussi sous forme de spectacle.

C-Couv

-Travail sur la pochette du prochain CD de Dialcaloiz, troisième visuel pour ce groupe italien de la Val Susa.

Bando-Dialcaloiz


-Bientôt mon quatrième livre sur les Baudissard, je boucle la boucle, édité chez Gros Textes

-Expo d'illustrations  cet été à la Fondation Edith Seltzer à Briançon, et au foyer socio-culturel des Ecrins.

-De nouvelles responsabilités, je vais travailler dans le livre et vais pouvoir développer une ligne éditoriale, chez Gros textes.

-A la maison des Croquignards j'avais présenté en 2021 l'installation Tremini avec une création sonore réalisée par Nathalie Caul-FutyTremini version III qui va plus loin dans les détails, lors de l'expo collective Hydre#0.2.
J'approfondirai encore, je double la taille du dessin dans la version IV, mais à une vitesse plus réduite que ce que j'ai fait à présent. Et travailler des parties précises pour les commercialiser, comme ici avec "la cascade" :

cascadex4

-----------------

Association "Chez les Croquignards"

Un projet de lieu associatif s'est monté avec l'achat d'un ancien relais de diligence  à la Roche-de-Rame (05). Un collectif création s'est monté, bientôt du numérique, de l'art plastique, de la sérigraphie, du textile, des objets et de l'impression de gravures.

Chez les Croquignards

À la Une L'association a pour objet de mener une série d'actions et de projets encourageant la solidarité, l'échange, l'entraide, le respect, le développement artistique et culturel, la mixité sociale, la convivialité. Elle favorise l'éducation populaire, l'émancipation sociale et politique et contribue à la vitalité sociale et culturelle en diffusant des savoir-faire, des connaissances, des expérimentations.

https://chezlescroquignards.wordpress.com

 

Bandeaux-canalblog-sommaire

 

Cliquez la rubrique
Ou accédez directement à : page 1.

Bandeaux-canalblog-Bio


Bandeaux-canalblog-agenda


 Et la liste des articles :


L'aberration des pylônes des lignes Très Haute Tension de RTE dans la vallée de la Haute-Durance remet en cause certains de mes "buts" artistique. 


Q-Ill-baie st michel


 


02 avril 2019

Les Bløq's

Bandeaux-canalblog-creationsLes Bløq's.
En général, ce sont des peinture sur bois.

Une série de personnages mi-totem, mi-robot, nés par hasard et dont le nombre grandit.

radeau-1 copie
001- Le Radeau
Le premier de la série, "le Radeau"
J'ai bien aimé le concept et la famille s'agrandit depuis.
Panneau pour le snack d'été du plan d'eau de l'Argentière-la Bessée.
Un spot vraiment sympa. Merci Damien & Claudie.

 

TOTEM3002 : TøT/M - 137x44cm
Semi-relief

 

Rockeur1003 : E/10-RNR - 74x33cm

 

MOTARD004 :  MøTø - 55x46cm

Serpent-chalumeau005 : Serpent-Chalumeau - 76x54 cm

 

Jungle-Fever


008 :  "Jungle fever"
J'ai repris le perso du "Serpent_Chalumeau", qui se nomme T@r2-1 (Tar Tar-Un)

Acrylique sur bois, 172x58


 

JT20006 : JT20

 

 

 

Buskers2pt
007- Affiche pour les Buskers (Paris)

 

27 octobre 2018

Les Minis-monde de Luchella

Bandeaux-canalblog-creationsA l'origine une souche de chataignier, sculptée, et un nom rappelant ma mère. Ensuite il y a eu le Fringant du capitaine Tinker ainsi qu'un tableau en papier et peint, rappelant cette souche. Ainsi je donnais à cette série l'appelation Minis-monde de Luchella dont je ne savais pas encore où elle menerait.

 

La souche :

Luchella-copie-1

luchella1

luchella4

 

le Fringant du capitaine Tinker
dirigeable

 

Travail en cours, Tremini, technique mixte :
Bois, papier, acrylique, huile

Tremini
Tremini en technique numérique, 250X80. Travail qui évoluera

Tremini16

Treminimini

Tremini

Tremini2

 

Maritèze, technique mixte, identique à Tremini (2008) :

Maritèze2

 

Pornoik, station de "Monte-en-l'air" pour les correspondances :

M-e-l

Monte-en-l-air4

La catastrophe de l'omnibus de 13h15 :

Omnibus
Omnibus2


Orbloque. 1m x 0,6 :

orbloque1
Orbloque17

 

Valotte :

Valotte


La Poya :

Lombarret

10 juin 2018

La Bite

Expo  badge-bite  Expo

période-cubiteMa période Cubite, peint par le Quebeuls de 7 ans
Acrylique sur bois

invit-cayenne

 

Pour les 2 ans de l'interdiction du tableau Cayenne, sa saisie puis sa restitution.

Un adjudant-chef de la gendarmerie à qui je demandais des explications sur la raison de l'interdiction d'exposer mon tableau sur la commune de l'Argentière-la Bessée le 9 juin 2016, entre autres phrases sybillines m'a dit celle-ci :  "-Et si je prends ma bite en photo, excusez-moi de dire bite c’est un peu cavalier, mais si je prends une photo de ma bite, aurai-je le droit de la mettre sur la vitre de la gendarmerie ?".

Ai-je le droit, moi, de peindre des bites et de les exposer ?

 

Voici une série de tableaux intitulée "la Bite", réalisée durant mes TIG, travaux d'inintérêt généraux où je n'avais pas mon permis, cause pipette.

  

Bite-étalonLa bite étalon, première de la série.
50x40 - Technique mixte

 

Ptite-bite

 La petite bite
Huile - 33x24

 

Origine-du-monde

 L'origine du monde - préquel
Huile - 60x90

Walking-dick

 La marche des bites (The Walking dicks)
Acrylique sur bois

 Et 1 truc moyen, pour le fun

Chupo-de-Chatan

Le Chuppôt de Chatan (la bite)
Technique mixte - 23x23x23

 

Q
Conférence de Déontologie du Prof. Quebeuls
à l'Argentière-la Bessée le 9 juin 2018

Cayenne_story2

https://www.dailymotion.com/video/x6m5z4c

 

Cayenne---9-juin 

Quebeuls-thon

 

Poster Cayenne 

Cayenne_affiche_poster_BD

 

09 mars 2018

Poster "Cayenne " à la vente pour un QuebeulsThon

Bandeaux-canalblog-Shop

 

Cayenne_affiche_poster_BD
"Cayenne"
Une reproduction du tableau polémique, format 70x44cm sur papier couché mat 170g.

 

 


14 décembre 2017

La "Poya" : nouveau "Luchella" en préparation

Un nouveau mini-monde de Luchella en préparation, mes mondes de "steampunk paysan" : la "Poya", transhumance des vaches. Format : 100 x70cm
Je mettrai l'avancée du projet petit à petit jusqu'à son aboutissement.


Le crayonné pas encore vraiment finalisé :

Luchella1

 

Le passage à l'encre scanné, petite balance des gris qui fait perdre un peu de détail, je retoucherai directement les défauts :

Poya

 

Finalement, encore un coup d'encrage :

Poya001

 

Vite fait, quelques couleurs, histoire de différencier les plans, et préparer les couches successives :

Poya003

  

Changement de couleurs :

Poya004


Ambiance lumineuse et couleurs globales :

Poya005

 

Ajustement 

Poya006

 

 Ambiance lumineuse

Poya008

 

 

Poya010

 

Je crois que je commence à tenir le bon bout sur le fond. Et encore plein de détails à faire avant d'attaquer les vaches. 

Poya012

 

Poya013

 Un exemple de détail, ce n'est pas encore finalisé
mais j'aimerais arriver à ce niveau là partout  :

Poya015a
Poya-detail

 

Poya013

Poya015

Poya017

Poya019

 

18 novembre 2017

Empreintes, l'histoire des Baudissard

Bandeaux-canalblog-Baudissard

Empreintes2

"Empreintes", un livre contenant toute la documentation relative aux Baudissard, qui raconte l'histoire : articles de journaux français et italiens, rapports des autorités, documents, photos, ..., ainsi que des documents se rapportant au contexte. On y entend Alessandro s'exprimer.

Le 16 mars, j'irais présenter l'histoire des Baudissard à Marseille, au CIRA, en compagnie d'Isabelle Felici qui m'a aidé sur les traductions de la documentation italienne (avec Toni Prima et Marta Massel). Et bientôt probablement sur les lieux de leur enfance en Italie, à Mentoulles.

Contrairement à ce qui est indiqué sur les sites de vente en ligne, ce n'est pas une bande dessinée, c'est un livre, un livre historique, illustré.

Empreintes par Quebeuls - éditions du Fournel
184 pages, illustré, couleurs - 22€
Couverture souple avec vernis

21543897_10214327102600899_3023323238452140629_o
Samedi 16 septembre 2017, "Empreintes" a été dévoilé au public lors des journées du patrimoine à l'Argentière-la Bessée. Un beau final pour l'aventure commencée avec les Croquignard, 2 BD qui ne doivent leur succès qu'à ses lecteurs. Les Baudissard, histoire vraie méconnue, au carrefour du fait divers et de l'Histoire.
Dauf_20170923_13

«C’est une histoire d’assassins, de bandits, de voleurs, de guerre, de déserteurs, de paysans, de frères, de frontière, d’émigration et de montagne. Une histoire de montagne car elle va se dérouler presque exclusivement dans cet espace de relief qui sera, comme à de nombreuses époques, un refuge et un asile pour des réprouvés. Histoire d’émigration car on verra trois des frères quitter l’Italie pour venir travailler en France et l’un d’eux s’y installer.
La frontière, ils en joueront et la franchiront à de nombreuses reprises, d’abord pour le travail, ensuite comme limite administrative leur permettant d’échapper momentanément à leurs poursuivants, quand les recherches se feront trop pressantes à leur encontre. L’histoire des quatre frères Baudissard, paysans d’origine, qui vont chacun jouer un rôle dans ce récit. En 1918, Pietro est âgé de 37 ans, Ernesto a 31 ans, Alessandro 26 et Luigi 19. Deux déserteront, les autres seront exemptés de service, Pietro comme soutien de famille, Ernesto car il est amputé d’un doigt.
Les guerres. L’une, colonialiste, va déraciner un des frères de ses montagnes et lui faire découvrir un autre univers, celui de l’Afrique, de la colonisation et de ses durs combats. Alessandro à 20 ans lorsqu’il part. L’autre, sera la première guerre mondiale. La désertion entraîne la suite de l’histoire, elle est punie de mort et les tribunaux militaires italiens l’appliquent généreusement, avec 750 exécutions répertoriées et 15.345 sentences de réclu- sion à perpétuité. Une prime est offerte, mort ou vif pour la capture des déserteurs Baudissard.
L’histoire de bandits, condamnés à mort par contumace qui dans leur fuite vont voler, cambrioler des personnes parfois du peuple, parfois des propriétaires, peut- être plus riches que d’autres mais pas tant, sans but politique affiché. Leur fuite sera parsemée de nombreux blessés et les rescapés le devront à la chance.

 

Les 3 livres sur les Baudissard :

Couv  Empreintes  Annees rouges  
Les Croquignard, 60p. bichromie, vol.1 : 12€, vol.2 : 15€ - par Quebeuls & C. Leduey
Empreintes, 184p. couleurs, 22€ - Quebeuls
-Editions du Fournel-

Deux pages d'Empreintes :

Quelques images pas finalisées mais presque, de "Empreintes".
L'histoire des bandits-fantômes vue à travers l'époque par les archives les concernant directement ou sur le contexte :

4frères

Histoire de montagne, histoire de frontière.

IntroBaud Ernesto-Savines- Daurelle Mort_Luigi

B-parca valoroso-poncet Vallouise

Couv-journalFenestrelle Empreintes1 Sentier

Al-seul Al-géant Zunino-Emp


Ernesto&Luigi Mont-dauphin


 Une vidéo publiée via facetruc qui donne un aperçu du volume :

Log In or Sign Up to View

See posts, photos and more on Facebook.

https://www.facebook.com

 

On parle d'Empreintes sur le site Hautes-alpes insolites  :

Empreintes - Quebeuls - hautes-alpes-insolites

Raconter l'histoire d'une région, le Nord des Hautes-Alpes, les Écrins, le Piémont, à travers celle de bandits, les frères Baudissard, se replonger dans ce début de XXe siècle, dans la Première guerre mondiale, avec ses "vies bousculées", celles des soldats et celles de leurs familles, voici l'objet de ce livre de Quebeuls, auteur de bandes dessinées, illustrateur, infographiste, créateur d'objets décoratifs divers.

http://sylviedamagnez.canalblog.com

 
Empreintes à la télé :

D!CI TV : de belles et intéressantes idées cadeaux de Noël

De belles et intéressantes idées cadeaux de Noël, avec Jean-Marc Passeron

https://www.dici.fr

 


 

Une série de films sur les frères Baudissard
réalisé par le service culturel :

01-L'Argentière au temps des Baudissard

02-La Bessée Basse

03-La Bessée du Milieu

04-La maison de l'abbé Rossignol

05-La Bessée Haute

06-La fin des Baudissard


 Coffre
J'ai fait un article, résumé de l'histoire des Baudissard dans la revue Nunatak N°1, journal d'histoire, de culture et de luttes en montagne. Possibilité de télécharger gratuitement les N° :

Nunatak

Nous habitons la montagne. Pour certains c'est un choix, pour d'autres un exil, un refuge, une prison. Nous l'habitons par désir ou par la force des choses, et nous posons la question de comment habiter cet espace.

https://revuenunatak.noblogs.org

 

 

IP17 - BD en cours

 

Bandeaux-canalblog-BD

IP17

3 cases de la BD en cours, Eric Mendiharat aux crayons.

Une histoire commencée il y a quelque temps, bien avancée même si ça n'est pas terminé. Dur de travailler sans sous.

IP17 se déroule durant la première guerre histoire de changer d'époque, dans un département que si j'avais su qu'il y aurait la THT, je l'aurais peut-être faite se passer autre part. Une dernière histoire haute-alpine avant d'emmener mes crayons ailleurs ? Merci à RTE et à nos élus pour ce cadeau aux générations futures.

Un beau travail d'Eric Mendiharat qui noircit des pages avec talent. On commence à rechercher des éditeurs.

Soon on your mirettes ?

IP17-62STORY-63IP17-86IP17-96

 

Cartes postale anciennes publiées en 1923. 
Du récit "IP17" écrit par Quebeuls et illustré par Eric Mendi.

IP1721032837_722991914568575_6663789201942066833_nCpa-ip17aCP-IP17-7
CP-CRR-r21741240_731118280422605_3505079882777331908_o21753232_731118233755943_3383653357444013236_o Arritz



doloresDolorès

IP17-1 Cpa-ip17b

CP-CRR-v

Crr crr le Bio-Rob
Rép. : Un faux grossier, contrefaçon d'origine chinoise (papier de riz et dessin à l'encre de CHINE), bourré de fautes et d'aberrations graphiques, plus une mauvaise numérotation. Néanmoins cela prouve que la série de cartes IP17 est recherchée par les collectionneurs. Une plainte a été déposée par les ayant-droits.

 

IP7v
Rép. : Cher Ami très cher,
Quelle belle pièce que vous avez déniché. Moi-même j'étais la piste de la rarissime N°12, trouvée récemment dans un livre poussiéreux d'une bibliothèque vénézuélienne. Buisson creux car des contacts m'ont prévenus de l'arnaque. Il parait qu'un célèbre collectionneur bruxellois dont je tait le nom (mais vous vous doutez de qui je parle) s'est laissé berné par la même histoire mais qui se déroulait à Macao.
Si ce n'était Hubert Dutrognon, ce serait une des belles pièces les mieux conservée jusqu'ici. Mais que voulez-vous, le personnage m'est antipathique, j'ai beau relire IP17, je ne lui ai jamais trouvé une quelconque once d'humanité.
Je n'évoquerai pas le dossier paru dans Psycho-magazine, un tissu d'ânerie, Dutrognon est ce qu'il est. Et cette fois la carte est résolument authentique, pas de traces d'encre de riz )
Félicitations, et je tenais à vous dire aussi que j'ai acheté récemment l'album "les chansons de Dolorès", illustré par Manicou, c'est très très sexy et olé-olé, il n'avait pas son pareil pour dessiner et magnifier les filles. Mamz'elle Justine est très belle aussi (je connais votre préférence  )
Mes amitiés à votre dame ainsi qu'à votre charmante famille, veuillez agréer ...

 


 

Q&EM

Les auteurs

 

 Quebeuls et Eric Mendiharat se sont rencontrés dans les 80’s à Paris et ont créé avec Pascal Pierrey et Philippe Mendiharat le fanzine Havana News. Une rencontre riche en amitiés mais aussi en dessins, créations et musiques car de formidables rencontres se sont agrégées autour. Deux mondes qui ont toujours été en phase ce qui a permis ce riche échange pour la réalisation de cette BD.

  --------------------------------- 

Pierre Faye dit Quebeuls, est un artiste prolixe et militant vivant dans les hautes Alpes, illustrateur, peintre, auteur des Croquignard, BD en deux volumes retraçant l’histoire authentique des frères Baudissard, déserteurs italiens durant la première guerre mondiale (parus en 2008 et en 2010) et de « Empreintes », paru en septembre 2017, livre illustré racontant la même histoire, cette fois par les archives les concernant (tous trois aux éditions du Fournel).

 Quebeuls peut être considéré comme auteur régional, le tirage du volume 1 des Croquignard tiré à 3000 exemplaires est bientôt épuisé, le volume 2 l’a été à 1800 exemplaires. Les Croquignard ont pris leur place dans le département et ailleurs aussi. Avec « Empreintes », livre historique, il récidive avec cette histoire et l’a fait paraitre sous forme de feuilleton durant l’été 2017, chaque semaine dans le Dauphiné Libéré. 

Cette nouvelle histoire se déroule en grande partie dans la même région en mettant de nouveau la montagne au premier plan. C’est sciemment qu’elle se déroule dans un lieu précis, sur un territoire rarement exploité.

 Il expose dans de nombreux lieux ses illustrations et créations diverses, et toujours sans omettre de militer pour la sauvegarde de ses montagnes… Il prépare aussi d’autres histoires et notamment une autre BD avec Éric Mendiharat, une histoire totalement folle qui revisite 70 ans d’histoire du Rock n’Roll…

 ---------------------------------

Eric Mendiharat a suivi une formation en dessin à l’École Nationale Supérieur des Beaux Arts de Paris.

Depuis les années 90, il a travaillé comme illustrateur essentiellement pour des journaux féminins et enfantins, PICSOU MAGAZINE (mise en couleur mensuelle couverture du magazine), LE JOURNAL DE MICKEY, PTIT LOUP... 

 Habitant au Pays Basque, il a naturellement intégré l’association « la caque sent toujours le hareng », équipe de dessinateurs surfeurs totalement déjantés ayant créé le fanzine de BD « Cosmic Tubes » et ayant opéré des années au sein du journal sportif  « SURF SESSION »… 

Il collabore aussi ponctuellement avec des communes ou des associations de sa région pour la création d’affiches ,de flyers, de logos…

Peintre à ses heures, il a exposé de nombreuses fois en Aquitaine ses oeuvres typés «Surf Art».

 Mais depuis la naissance avec son ami Quebeuls aux manettes (scénario storyboard) du projet IP17, c’est avec obsession qu’il aiguise ses crayons et ses idées afin de faire aboutir cette belle aventure en bande-dessinée…

Eric Mendiharat - Illustrateur/Graphiste

Depuis les années 90, je travaille comme illustrateur essentiellement pour des journaux féminins et enfantins : MAXI, MAXI JEUX, MAXI ASTRO, PICSOU MAGAZINE (mise en couleur mensuelle couverture du magazine), LE JOURNAL DE MICKEY, PTIT LOUP, CLUB JUNIOR, GIRLS, LA TRIBUNE, FHM, SURF SESSION...

http://eric.mendiharat.free.fr



 

 

 

 

15 août 2017

Nouvelle série de cartes postales

 

Bandeaux-canalblog-Shop

11 nouvelles cartes postales disponibles dont 6 "Baudissard" !

CP

Déjà disponibles au Radeau à l'Argentière l'ABC.
Ou à la librairie Charabia à Embrun.

Page Boutique

 

15 août 2016

Le tableau "Cayenne" et son interdiction d'exposition par la gendarmerie

Bandeaux-canalblog-creationsCayenne

Vive les enfants d'Cayenne
A bas ceux d'la sûr'té !
(acrylique sur bois - 70x40cm)
-Avant-

Cayenne, un tableau pas vraiment fini que j'exposais l'été au snack le Radeau à L'Argentière-la Bessée, a vécu une drôle d'histoire abracadabrante : l'atteinte à la liberté d'expression.
Et moi une autre, être confronté à un uniforme qui parle mal à moi et mon témoin, refusant l'illégalité de sa décision, m'outrageant dans ses propos pour me voir finalement être moi-même accusé d'outrage alors que je n'ai fait valoir que mes droits.

Cayenne-Après-

CayenneLib-Maintenant-

 

 Message posté le 9 juin 2016 dans l'après-midi sur un réseau social :


Depuis 4 ans j'expose des oeuvres au Radeau, un snack sympa au bord du plan d'eau de l'Argentière. L'année dernière j'ai créé cette peinture que j'ai exposé cette année à cet endroit, parce que c'était "fun" et en accord avec l'endroit, des bagnards qui s'évadent en radeau. Et rajouter un clin d'oeil du coup cette vieille chanson  qui parle de Cayenne, que j'exprime dans le dessin avec la machine à Deibler et le fameux bourreau Hespel (qui lui exercait en Nouvelle-Calédonie) en inscrivant "Vive les enfants de Cayenne, à bas ceux d'la sur'té".

Ce matin un gendarme venu au Radeau a trouvé que cette peinture représentait un outrage (à agent ? à autorité ?). Il demandé à ce qu'on retire ma peinture sous peine d'amende.
Le snack m'a rendu, dépité, mon "oeuvre", ne voulant avoir des problèmes avec "l'Autorité" (il y avait eu des sous-entendus).
Je me suis rendu, en compagnie d'un témoin, à la gendarmerie demander des explications. On m'a dit que c'était un outrage, que cela amenait les paroles "mort aux vaches, mort aux condés" alors que j'ai évité cette polémique, n'étant pour la mort de personne. Disant que si le Radeau ou un autre lieu de la commune exposait cette peinture, il verbaliserait. Qu'il avait vu avec le parquet.
J'ai tenté de faire valoir mes droits "d'artiste" sans succès, que si je considérai ma peinture comme "oeuvre d'art" sa fille de 7 ans en ferait autant, et aussi m'a demandé "s'il prenait une photo de sa "bite", et qu'il s'excusait de dire "bite", aurait-il le droit de l'afficher sur la vitre de la gendarmerie ?" ce devant mon témoin.
J'ai eu affaire à de la subjectivité de la part d'un gendarme, d'un déni de droit. C'est l'oeuvre non pas de "l'autorité" mais d'un seul gendarme mais vu que c'est un représentant de celle-ci, il devrait se limiter à celle-ci, étant responsable de la brigade de la commune il met en cause non seulement sa brigade mais aussi tout le corps des gendarmes ainsi que la loi, qu'il est censé representer.
Je lui ai fait savoir que je n'en resterais pas là et m'a dit de faire comme je voulais.
Ma peinture ce n'est peut-être pas la joconde mais un moment j'ai cru avoir à faire à Henry de Lesquen.
J'ai un témoin de l'entrevue à la gendarmerie et environ cinq pour la saisie, et environ six clients du Radeau lorsqu'il a été ordonner au gérant d'enlever la peinture.


 

 Message posté le 9 juin au soir sur un réseau social :

"Demain matin aura lieu un outrage à la police, la gendarmerie, l'Autorité, le ministère de l'intérieur, l'état, la sécurité intérieure, le peuple français et la ligue des bonnes moeurs devant la mairie de l'Argentière-la-Béssée avec l'exposition d'une oeuvre controversée et interdite devant le public.
Que fera donc la gendarmerie ? Me verbalisera t'elle ? Confisquera t'elle ce dessin digne de sa fille de 7 ans ? M'enverra t'elle à Cayenne ?"

Le lendemain, je me suis posté devant la mairie de l'Argentière-la-Bessée, avec mon tableau et une affiche disant : "Ce tableau est interdit d'exposition sur la commune de l'Argentière par décision d'un officier de police judiciaire. "C'est un outrage". et en petit "L'ignorance est une menace". Je suis resté plusieurs heures posté devant la mairie jusqu'à l'arrivée des gendarmes. Ceux-ci ont saisi le tableau et l'affiche et m'ont notifié une convocation en audition libre au titre "d'outrage à agent de la force publique". Notification que j'ai refusé de signer car je conteste l'outrage.
J'ai fait connaitre sur le web et dans les médias cette histoire et je prépare des courriers à qui  de droit.
C'est une atteinte à l'art, mais aussi à la liberté d'expression et aux droits qui nous protègent, encore.

 13404026_10201691718531973_8101108545084021135_o

SaisieLe tableau est saisi sur le parvis de la mairie, le procès-verbal dressé à l'intérieur du batiment.

 

Le résumé journalistique :

La gendarmerie saisit l'œuvre et ouvre une enquête pour " outrage "

Pierre Faye, dit " El Quebeuls ", de son nom d'artiste, est remonté. Ce matin, il est resté, pendant plusieurs heures devant la mairie de L'Argentière-la-Bessée, avec son œuvre, au cœur d'une polémique. " J'expose depuis quatre ans au snack Le Radeau, près du stade d'eau-vive.

http://www.ledauphine.com

 

 

 

114304905b

La prise de Cayenne

Une pétition est disponible :

Procureur de Gap: Justice pour El Quebeuls

L'artiste El Quebeuls (Pierre Faye) vient de voir une de ses œuvres saisie par un gendarme de l'Argentière-la-Bessée (Hautes-Alpes) au motif qu'il s'agirait d'un " outrage " 
L'œuvre en question illustre une chanson anarchiste de la fin du XIXe ou du début du XXe siècle, connue sous le titre Cayenne
Sur un tableau peint sur bois, El Quebeuls a illustré le refrain de la chanson :
"Viv' les enfants d'Cayenne !



Au final, le bulletin de la victoire insuffisamment caractérisée :

13428514_10201698586663672_2396796107126752905_n

Et voilà, Cayenne n'a passé que 24h au bagne des oeuvres controversées.
Il faut dire que sur les réseaux, ça y allait, il y a du y avoir des oreilles qui se sont faites tirées, des téléphones qui ont du sonner.
Merci pour toute la mobilisation contre cette gigantesque farce.
Il faut donc garder les yeux ouverts, on ne sait plus jusqu'où ils peuvent aller.

Merci à tous pour le soutien, la pétition et les actions, inconnus bienvenus et amis très chers.


 

La vidéo de la prise de Cayenne n'est plus disponible suite aux nouvelles législations sécuritaires protégeant le psychisme des flous. On y voyait la prise de Cayenne ahurissante devant la mairie de l'Argentière, mon refus de me faire saisir le tableau ailleurs que sur le lieu de saisie, l'entrée dans la mairie afin d'y rédiger le PV ainsi que le délit d'outrage qui m'est notifié.
Qu'avais-je outragé, moi à qui on a parlé de sa bite, refusé d'écouter la loi, rabaissé mon travail, parlé comme à un, j'allais dire délinquant mais même un délinquant à droit à du respect s'il le pratique lui-même.