28 juillet 2021

Tremini, des Mini-mondes de Luchella

TREMINI, balade visuelle

Tremini2

Tremini1

(Expo Hydre#0.2 à la maison des Croquignards, la Roche-de-Rame)

Je mets cet article à part parce que c'est un travail de longue haleine, évolutif dans le temps.

Il y a eu Tremini.I, Tremini.II, Tremini.III et j'en suis à Tremini.IV avec plus de détails, de finitions car le fichier double de format.

Tremini, balade visuelle, un tableau dans lequel l'oeil se promène, découvre et se perd.

Tremini est une image due au hasard à la base et retravaillée suivant ce hasard. D'abord sous forme de tableau en relief grâce à des collages tourmentés de vieux papiers (Tremini.1), dans lequel j'ai essayé de voir des choses, dont ce paysage qui en est sorti.
Puis je suis passé à cette version numérique, Tremini 2 (ci-dessus), qui m'a permis de créer autre chose, u
n truc que j'avais en tête depuis longtemps et enfin réalisé. Faire une grande image pleine de détails dans laquelle on peut se perdre. Je me suis promené dans chaque endroit avec le but d'en faire un coin où je m'y sentirais bien. Chaque endroit doit permettre de s'évader. Je suis vite passé du format 100cm à 250cm, le maximum permi par mes logiciels.
Pour des raisons pratiques j'ai imprimé l'image sur bâche, elle mesure 568 x250cm, la taille du fichier est de 250x140 cm en 300 dpi. Elle a été exposée à Mont-Dauphin lors de l'expo collective Hydre#0.1, puis a péri dans l'incendie de ma maison. 

Depuis j'ai retravaillé des mois dessus, attignant une autre dimension dans les détails.
Elle a été présentée durant l'expo Hydre#0.2 à la Roche-de-Rame, à la maison Croquignards. Cette fois exposée comme je l'avais en tête, dans une structure courbe que j'ai fait réaliser. De plus elle a été enrichie d'une création sonore spatialisée réalisée par Nathalie Caul-Futy.
Ca a bien marché, les gens regardaient, s'approchaient et restaient bloqués pendant un temps à découvrir les tréfonds de Tremini
.
(merci à Gas pour la structure, Nath pour le son et Mathieu pour le prêt de matos et les réglages).

Tremini B


Je me suis aussi amusé à faire des animations vidéos.

Depuis, je ne suis plus satisfait du niveau de détail qui est bien loin de ce qu'il pourrait être.
En faisant des tests sur des parties j'ai vu lequel me satisferait.
Alors j'ai découpé ce dessin en 16 parties, parties que j'agrandirais par 2 pour les retravailler, ce qui rend énorme la charge de travail.
Je suis en train de terminer la partie 1/16 et elle m'a pris plus de 2 mois..

En attendant je vais reprendre d'autres projets, je compte finaliser le niveau de détail et pousser encore plus loin Tremini IV. Mes logiciels de peinture numérique ne suivront plus pour obtenir le résultat total en un fichier, il va me falloir trouver une technologie qui permettra de le faire. 

Et qui sait ? Agrandir encore et encore ?
C'est pour ces raisons que je l'appelle "tableau évolutif"

Tremini, numérique - 250x110cm/300 dpi - tableau  évolutif

Test17Une série de parties que je retravaille en les agrandissant par 2, cela permet de créer de nouveaux coins, d'aller loin dans le détail, parfois infime.

Le hasard m'a amené à cette image, puis les 4 agrandissements qu'a subi cette image au long de son travail amène un autre hasard, de traité ou alors de coins qui apparaissent.

Test15

Test10

Test3
Partie-cascade-P1-double

Et dans des parties pas encore retravaillées :

Tremini16

Tremini-7

Tremini24

Tremini-20

 

Tremini-15

Tremini-12

Tremini-5

Tremini-detail2

Tremini-detail1

 

Tremini3

Tremini2

 

Treminimini

Tremini-3

Petite-partie-mer

Tremini-P1-03B

Grand-moulin

partie-centre-bas

Tremini. 100x40cm. Numérique. Parties du dessin.
Jamais un dessin ne m'aura demandé autant de temps. D'abord la version tableau que j'ai trainé des années, et ensuite cette version numérique où j'ai pu aller dans le détail chronophage.

Et 2 petits vols animant en direction de Tremini :





Luchella-LombarretLà c'est le tableau, bois, papier, Huile et acrylique.
Rien que lui, pas encore abouti, m'a demandé un temps de dingue.
Ce tableau a brûlé dans l'incendie de ma maison, il n'aura été exposé qu'une fois.
Tremini... hommage à ma mère, que je considérai comme ma plus chouette création a rejoint le paradis des oeuvres disparues.