Quebeuls - Illustrations

Quebeuls - illustrateur

Quebeuls illustrateur.
et pas que...

Un aperçu de mon travail,  graphiste, illustrateur, mon actualité, une boutique, mon agenda d'expos...

-Mes illustrations
-Les travaux de graphiste
-Mes créations d'objets,
-La BD : les Croquignard ou Baudissard, IP17, ... 
-Différentes choses...

Made in zéro/cinq, au pays des pylônes Très Haute Tension

 Luigi-Ernesto

Les niouzes :

 

 16 septembre 

Patrimoine

Présentation et sortie d' "Empreintes" le livre consacré aux Baudissard, aux journées du patrimoine à l'Argentière-la Bessée. Le livre-documentation qui dit tout ou presque sur les bandits-fantômes. Rendez-vous à la Bessée vers 18h, devant l'ancienne gendarmerie.
On y remet les panneaux créé par l'asso "Les Croquignard" pour leur centenaire, et il y aura aussi un parcours dans la Bessée organisée par la municipalité.
Espèrons que ce jour là les hélicos de RTE cesseront de vrombir dans le ciel.
 

Toute la documentation qui a servi pour les BD, plus la nouvelle amassée depuis. Il y aura des témoignages, de nouveaux faits, on y entendra Alessandro parler.
Un livre illustré, un volume de 184 pages rempli de détails, de dessins et avec des photos aussi de 3 de nos Croquignard...

Merci à Loris Berger de Nunatak et Isabelle Felici, Toni Prima & Marta Massel pour leurs magnifiques traductions d'italien et à Françoise Barthomier pour les corrections.

 


 Dans Nunatak N°1, journal d'histoire, culture et de luttes en montagne,  j'ai fait un article sur les Baudissard. Possibilité de le télecharger avec le N°0.

Nunatak

Nous habitons la montagne. Pour certains c'est un choix, pour d'autres un exil, un refuge, une prison. Nous l'habitons par désir ou par la force des choses, et nous posons la question de comment habiter cet espace.

https://revuenunatak.noblogs.org

 


 En cours :

-Illustrations en cours : Serre-ponçon
-"IP17" Un projet BD avec Eric Mendi au dessin, bien avancé.
-Un nouveau Luchella en vieux papier collé sur bois et peint.
-2 Bloq's
-Bientôt réalisation de la pochette du prochain CD de Dialcaloiz, groupe italien d'allumés dignes des Ramones pour la pêche.
-Nouvelle affiche pour Trash & Zouz
-Un logo pour une asso

 

Cayenne

 


 

 Agenda

 

-Août, fin de l'expo permanente au Hang'Art à Serres (05), merci à eux et bonne continuation.

- le 23 juin rencontre sur les Baudissard à San Giorio di Susa (Torino)

-L'expo Baudissard part au refuge de la Pilatte pour l'été.
Soirée spéciale "Bandits-fantômes"  le 12 août. En pleine montagne !

-16 septembre : sortie d' "Empreintes" le livre consacré aux Baudissard.
Un livre-documentation, tout sur les bandits-fantômes (ou presque). 
Rendez-vous aux journées du patrimoine à la Bessée vers 18h, à l'ancienne gendarmerie.

-Du 2 Juillet au 3 septembre : les Baudissard dans le Dauphiné libéré dimanche. En feuilleton de l'été, écrit par Corinne Leduey et dessiné par moi. 28 août, page spéciale Baudissard dans toutes les éditions régionales.

-Le 25 février a eu lieu à la Roche-de-Rame, la journée "100 ans des Baudissard", 1917 étant la date de leur désertion et qui va entrainer la série de méfaits qu'ils vont commettre, voir l'article qui y est consacré. Depuis, ça s'enchaîne.

-Une interaction avec des élèves d'une école primaire par le biais de la bibliothèque municipale, mais comme j'ai été victime du racketthon automobile 05, je ne sais si je pourrais honorer cet engagement si on me retire mon permis pour me souhaiter mes 35 ans sans accident. Merci aux agents du Trésor Public.

100ans-baud-livret-1

 


 

Les pylônes des lignes Très Haute Tension que RTE installe remet en question un de mes "buts" artistique. La vallée de la Haute-Durance est en train d'être défigurée, comment continuer à la dessiner ? J'abandonne un de mes projet sur la vallée et j'intègre ces illustrations à "Empreintes" et puis tant pis pour les Hautes-Alpes... que faire avec cette aberration ?



17 septembre 2017

Empreintes est sorti !

21543897_10214327102600899_3023323238452140629_o

 


Hier, samedi 16, "Empreintes" a été dévoilé au public lors des journées du patrimoine à l'Argentière-la Bessée.
Un beau final pour l'aventure des Croquignard, 2 BD qui ne doivent leur succès qu'à ses lecteurs, une histoire vraie qui était méconnue, au carrefour du fait divers et de l'Histoire. Merci à vous qui m'avez poussé à réaliser ce livre et merci à Loris Berger de Nunatak italie et du Circolo Barbaria pour son partage de la documentation italienne. Merci à Isabelle Felici qui a réuni Toni Prima et Marta Massel pour traduire avec brio la documentation italienne.
Cette fois les Baudissard prennent consistance avec la photo de  trois des frères et par le témoignage direct d'Alessandro.

Avec une série de films sur les frères Baudissard réalisé par le service culturel :


 

 

 

 


Déjà une soixantaine d'exemplaires de parti et un bon retour, déjà sur le livre lui-même. Il faudra attendre ensuite qu'il soit lu.
Prochain rencart au café de la mairie, le 29 septembre dans la même ville pour une soirée festive avec Paolo, de Dialcaloiz, et sa mère âgée de 80 ans, qui viendront chanter des chansons traditionnelles italiennes.

Voilà la boucle presque bouclée, une belle aventure pour 2 volumes de BD.

"Mille grazie" à ceux qui ont participé à cette aventure, des Croquignard aux Baudissard !!!

 

Log In or Sign Up to View

See posts, photos and more on Facebook.

https://www.facebook.com

 

Posté par Repke à 19:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2017

Carte postale ancienne IP17

J'ai reçu ces cartes postale anciennes de la série IP17 publiée en 1923.
La N°1 : Valentin Saupisson, du dessinateur Eric Mendi.

IP17-1

IP17

 

 

La carte n°2 : Boubakar dit "Boubak"

21032837_722991914568575_6663789201942066833_n

 

 

La carte n°3 : X928WTZ

Cpa-ip17a

Cpa-ip17b

 

21753232_731118233755943_3383653357444013236_oGustave Bigorneau dit "le Gut"

 

21741240_731118280422605_3505079882777331908_oSoulouma Pakou

 

Posté par Repke à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2017

Affiche pour le concert de Trash & Zouz

Au Radeau le 18 août : Trash & Zouz

trash-&-Zouz

 

trash-&-Zouz

Posté par Repke à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2017

Nouvelle série de cartes postales

11 nouvelles cartes postales disponibles dont 6 "Baudissard" !

CP

Déjà disponibles au Radeau à l'Argentière l'ABC.
Ou à la librairie Charabia à Embrun.

 

Posté par Repke à 21:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2017

Les Baudissard dans "le Dauphiné libéré dimanche"

Dans le Dauphiné libéré du mardi 29 août, la dernière page, consacrée aux bandits notoires du Dauphiné, l'est aux frères Baudissard ! Et dans toutes les éditions régionales du journal.

PDF_Page_32_edition_de_grenoble_centre_20170830


 

Tous les dimanches depuis le 2 juillet et jusqu'au 3 septembre, Corinne Leduey raconte de manière journalistique l'histoire des frères Baudissard. Dessin de Quebeuls.  Une affaire à suivre... qui finit la semaine prochaine.

19621022_1600585973298796_7432474029164702549_o (1)L'été meurtrier
15 août 1918
Albert Rossigol, curé de la Bessée a été assassiné par deux individus masqués.
La gendarmerie enquête.

 

Presume coupablePrésumé coupable
Fin 1918
On recherche les deux frères B., Alessandro et Luigi, suspectés du meurtre.
Un troisième frère, Pietro B. habitant de la Bessée a été expulsé vers l'Italie. 
On espère leur arrestation prochaine.

 

 

Main au colletLa main au collet
Février 1919
A savines, des cyclistes sans lumière ont tirés sur le gendarme Dedieu avant de s'enfuir. La piste des bandits a mené à Vallouise où Ernesto Baudissard a été arrêté.
Il a  avoué que ses frères lui avaient dit être les assassins du curé Rossignol.

 

 

TaniereLa tanière des brigands
O
n en apprend sur la famille Baudissard, italiens de Mentoulles. 4 frères dont deux sont des déserteurs recherchés et condamnés au peloton, un autre a été expulsé de France et le dernier est en prison à Embrun. Alessandro et Luigi sont recherchés de l'autre côté de la frontière pour vols et agression sur un carabinier.

 

 

Instinct de mortL'instinct de mort
Mai 1919
Revenant voler la cave de M. Toye pour la troisième fois, Luigi trouve la mort.
Ernesto est extrait de la prison d'Embrun pour venir reconnaitre le corps puis est envoyé à celle de Briançon. Il ne reste plus qu'Alessandro a attraper,  il est semble t'il blessé.

 

 

evasionL'extraordinaire évasion
Mai 1919
Alors qu'il ne restait plus qu'Alessandro en liberté depuis l'expulsion de Pietro, l'arrestation d'Ernesto et la mort de Luigi, voilà t'y pas que le gardien-chef Mariani de la prison de Briançon laisse échapper son seul prisonnier 

  

VerrousSous les verrous
Juin 1919
Après sa spectaculaire évasion de la prison de Briançon,
Ernesto Baudissard vient de se faire capturer en Italie.

   

PDF-Page-6L'homme aux mille visages
Alessandro semble avoir quitté le Val Chisone
pour le val di Lanzo où il a gravement blessé
le brigadier Zunino. 
Depuis plus de nouvelles, serait-il à Rivara ?
Sur la photo : Giuseppe Vago et Ughetto Lorenzo
ainsi que des déserteurs qu'il abritait.

  

PDF-Page-4-edition-des-hautes-alpes-et-alpes-de-haute-provence-20170827L'auberge Rouge.
30 mai 1920
Alors que demain, cela fera exactement 3 ans qu'Alessandro a déserté en quittant l'hôpital militaire de Turin muni d'une fausse permission, c'est à Rivara au nord de Turin que le brigadier Poncetto va mettre fin à la longue cavale et à l'histoire des Baudissard . A l'auberge della Pace, après une lutte acharnée, Alessandro sérieusement blessé au bras et à la mâchoire va être maitrisé par les carabiniers.

 

Dauphiné 10-10Destination finale
janvier 1923
Pendant deux semaines a lieu à Turin, le procès d'Alessandro Baudissard.

Malgré ses vociférations, menaces, coups d'éclat, expulsions du tribunal, tentatives de simuler la folie, le verdict va tomber : l'ergastole (la perpétuité) assortie de 10 ans d'isolement cellulaire.

Posté par Repke à 09:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2017

IP17 - BD en cours

IP17

3 cases de la BD en cours, Eric Mendiharat aux crayons.

Une histoire commencée il y a quelque temps qui a bien avancée depuis, même si ça n'est pas terminé, dur de travailler sans sous.

Qui se passe durant la première guerre histoire de changer d'époque, dans un département que si j'avais su qu'il y aurait la THT, je l'aurais faite se passer autre part. Une dernière histoire haute-alpine avant d'emmener mes crayons ailleurs ? Merci à RTE et à nos élus pour ce cadeau aux générations futures.

Un beau travail d'Eric Mendiharat qui noircit des pages avec talent.

Soon on your mirettes ?
Et comme vous avez été sages, une page supplémentaire, la dernière reçue :

STORY 88

 

Posté par Repke à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2017

Empreintes

Quelques images pas finalisées mais presque,
du prochain livre sur les frères Croquignard/Baudissard : "Empreintes".
L'histoire des bandits-fantômes vu à travers l'époque.

 

Empreintes

 

La couverture, au stade final

 

 


 

Deux pages du livre :


 

les frères Baudissard, Pietro, Ernesto, Alessandro et Luigi

IntroCouv_4b

Page d'intro, page en finition

 

Mont-dauphin

LA COLONIE DE MONT-DAUPHIN FERME SES PORTES.

La colonie des réfugiés installés à Mont-Dauphin vient de fermer ses portes. Les dernières familles ont descendu ces jours-ci les pentes du fort de Vauban, qui pendant de longs mois abrita confortablement leur exil.
Mars 1915 - mars 1919 ! Que de choses ont été faites en ces quatre années à Mont-Dauphin !

 

Ernesto-Savines-

 

Pourquoi m’arrêtez-vous ?»
Pourquoi vous sauvez-vous lui répondit-il». Et il ne put en dire davantage, car l’individu ayant tiré un revolver de sacoche déchargeait trois fois son arme sur lui. Le gendarme s’affaissa, ce que voyant son camarade saisit son revolver et le braqua dans la direction des agresseurs : il fit feu sans les atteindre tandis que, montés tous deux sur la même bicyclette, ils s’enfuyaient dans la direction d’où ils venaient et pendant que le troisième complice, lâché par le gendarme Isnard, se perdait dans la nuit du côté opposé, vers Embrun.
 

Ernesto&Luigi « J’aurais préféré te retrouver en vie, on aurait pu causer un peu... » 

B-parca

En mars 1917, dans une auberge d'Inverso-Pinasca, le brigadier de carabinier Parca, déguisé en alpini, guette Alessandro et Luigi. Alessandro est blessé à la jambe d'un coup de pistolet, s'ensuit une lutte avec Luigi...

 

Daurelle

Janvier 1919. Ernesto retrouve Alessandro et Luigi en France. Déjeunant à l'auberge Daurelle de Saint-Martin de Queyrières, ils y rencontrent Moro le rémouleur italien. Ils bavardent et l'interrogent discrétement sur Pietro.
Ils changent leur argent italien avec Moro et Daurelle et vont ensuite à Briançon pour acheter des vélos chez M. Cantori. Ils descendent ensuite vers La Saulce où ils commettent une série de cambriolage.

FenestrelleLa forteresse de Fenestrelle, val Chisone, non loin de Mentoulles.

Al-seulEn cours...
Luigi est mort. Alessandro se retrouve seul, blessé à la jambe.
Il rôde sur le mont Aiguillon, au dessus de la Béssée.
Alphand, le chemineau sourd-muet, l'y rencontrera.

B-ToyeLa cave de M. Toye est bien sympathique, ils l'ont déjà visitée 3 fois.
La nuit du 2 mai 1919, ils y reviennent

 

Banditi-TorinoSous le titre : " La geste romanzesche di tre banditi alla porte di Torino", la " Gazette del Popolo " nous apprend, en effet, que les trois frères Baudissard ont été condamnés à mort par coutumace, en Italie.
Dans un long article, les exploits, en Italie, de ces redoutables apaches, sont contés.
Ce sont les mêmes qui ont jeté leur dévolu dans le département des Hautes-Alpes.

 

trio-banditi"Trio de bandits".
On vient d’en apprendre de belles sur le trio que forment les frères Baudissard ! Et ce sont les journaux d’Italie qui nous édifient sur le compte de ces individus que recherche la police italienne pour crimes aussi noirs que ceux qui les font traquer en France.
«Il paraît impossible, dit notre excellent confrère la Lanterna Pinerolese, qu’on puisse voir des choses semblables dans notre arrondissement où les pacifiques habitants n’ont plus entendu parler depuis d’un siècle de brigands authentiques.
«Dans les montagnes escarpées qui séparent les communes du Roure et de Mentoulles (vallée du Chisone) de celle de Giaveno et de Coazze (vallée de Sangane), depuis environ vingt mois tenaient le maquis les frères Baudissard, de Mentoulles, déserteurs auquel s’est joint un autre déserteur de Faietto.
Tout récemment (3 décembre) les trois malfaiteurs assaillirent à coups de fusil les blessant grièvement trois ouvriers de la papeterie Sertorio, de Coazze, qui montaient aux Alpes Sellery où leur patron possède un cabanon qui sert de refuge aux chasseurs. Les trois ouvriers trouvèrent la porte enfoncée et pénétrèrent avec hésitation. Du corridor partirent aussitôt trois coups de fusil qui les blessèrent l’un au bas ventre, l’autre au poumon droit, le dernier aux jambes. Les bandits prirent aussitôt la fuite en emportant un butin sérieux.

 

 

valoroso-poncetLe brigadier Poncet, a reçu tous les soins possibles, puis, dans une voiture prêtée par un monsieur des lieux, il a été emmené à Turin dans la matinée de lundi.
La population de Rivara, informée du transport, a entouré la voiture et il fut fait au courageux militaire une démonstration affectueuse de sympathie et lui a donné une émouvante preuve d’admiration et de reconnaissance. Le brigadier reçu aussi de larges manifestations d’affection de la part de ses collègues carabiniers.

 

Couv-journalLes Baudissard c'est aussi une histoire de frontière.
La frontière qui offre du travail, un salaire meilleur, une autre vie, puis qui va permettre d'échapper aux poursuites des autorités respectives des deux pays.
Ils la franchiront à de nombreuses reprises.

 

Vallouise
Un vol a été commis chez M .Pierre Engilberge, négociant à Vallouise. Les cambrioleurs ont fracturé les portes du magasin et d’une remise et se sont emparés de diverses marchandises : rouleau de toile, coupons de velours et de laine, une quinzaine de paires de souliers, etc.

 

Al-géant
« Agrippé ?! lui ?! » « Même à dix, on n’y arriverait pas. Essaie un peu de venir par ici ! Ah, si je pouvais t’agripper moi ».

 

Pieds-nickelesQuatrième clin d'oeil aux Pieds Nickelés

 

 

Sentier
Ces jours derniers, sur les montagnes de la Germanasque et précisément dans la localité de Lauson, a été remarquée la présence du fameux bandit Alexandre Baudissard, surnommé «Cadorna». 
Il fut rencontré et reconnu par un jeune médecin, officier pendant la guerre, qui eut Baudissard dans son régiment.

 

Zunino-Emp

Le brigadier Zunino, Cantoira, val di Lanzo
"Mais alors que, dans l’environnement étroit, le brigadier se tournait sur le côté, tout à coup lui fut tiré un coup de pistolet dans le dos."